Cor à main

instrument precedent

précédent

instrument suivant

suivant

Le COR A MAIN produisant un nombre restreint de notes, les cornistes du 19ème siècle ont cherché des moyens pour pallier cette limite. En introduisant la main dans le pavillon, ils pouvaient atteindre d'autres notes, ou harmoniques. Des corps de rechange de toutes tailles permettent au cor de jouer dans d'autres tons.

Famille
Cuivres
Tessiture
Jusqu’à 4 octaves.
Matériau
Cuivre.
Dimensions
Environ 60 cm de longueur, de l’embouchure au pavillon.
Origines
Aux alentours de 1750, Anton Hampel, virtuose de bohème, découvrit qu’il pouvait jouer des notes supplémentaires dans le milieu de la gamme en plaçant sa main dans le pavillon. Auparavant les joueurs se contentaient des notes du haut de la gamme, où les notes naturelles sont proches les unes des autres.
Classification
Aérophone : le son est produit par la vibration d'une colonne d'air.
Et aussi...
Avant l’invention du cor à main, le cor s’utilisait pavillon orienté vers le haut.

photo de Cor à main